langue:  it | en | no | es | fr | de | jp | ru | el | ro
Art Nouveau fabriqué en Italie

Art Nouveau

Le terme « Art nouveau » définit un mouvement ayant atteint son apogée au cours de la période comprise entre 1880 et le début de la Première Guerre mondiale. De par leur volonté de créer un art s’inscrivant dans les Temps modernes, les sculpteurs et designers de l’époque donnèrent naissance à un style ornemental élaboré, basé sur des lignes asymétriques. Les artistes de l’Art nouveau privilégièrent la nature comme source d’inspiration, mais en stylisèrent de toute évidence les éléments en les traduisant par une ligne dynamique ondulée, et allèrent jusqu’à élargir ce répertoire en y ajoutant des vrilles et des tentacules, des ailes et des feuilles, des carapaces et des cosses. Les œuvres étaient souvent ornementées de lignes délicates et courbes dites « en coup de fouet », qui constituaient le signe distinctif principal de l’interprétation belge de ce style.

Dans les domaines de la sculpture et des objets décoratifs, le défi imposé par le besoin de transférer la ligne bidimensionnelle de l’Art nouveau dans l’espace tridimensionnel de la sculpture trouva fréquemment réponse dans la représentation de la femme : les courbes sensuelles d’un corps de jeune femme ou encore d’une chevelure flottante incarnaient la ligne sinueuse qui, avec d’autres techniques, s’exprimait seulement sous forme abstraite.

Dans l’Empire allemand, depuis peu unifié, le mouvement Art nouveau fut interprété comme étant l’expression d’une « culture de la jeunesse » et, à l’instar de son appellation Jugendstil (style jeune), celui-ci glorifiait effectivement la jeunesse, comme on peut le constater en observant les créations de cette période, souvent ornementées par des représentations de jeunes femmes idéalisées, qui semblent prendre vie et évoluer naturellement sous formes de plantes ou de fleurs.

Les objets que nous vous présentons sont l’expression très caractéristique de ce style, et nombre d’entre eux sont la réplique exacte des œuvres réalisées sous la supervision de l’artiste/sculpteur Albert Mayer, pour la célèbre entreprise allemande WMF, au sein de laquelle Albert Mayer fut responsable de l’Art Studio à la fin du dix-neuvième siècle et ce jusqu’en 1914. La Würtembergische MetalwarenFabrik était à cette époque la plus grande entreprise productrice d’articles en métal de style Jugendstil, destinés aux arts de la table.

Par ailleurs, nous réalisons également des articles Liberty de la gamme Orivit, qui récolta en 1900 une médaille d’or lors de l’Exposition universelle de Paris.

Le terme Kayserzinn désigne une autre catégorie incontournable de l’Art nouveau, correspondant aux articles en peltro produits par l’entreprise allemande JP Kayser & Sohn Ag. De grands designers tels que Hermann Fauser ou encore Hugo Leven donnèrent à cette marque son prestige, grâce à leurs créations inimitables. Enfin, nous avons choisi de revenir sur les traces d’Archibald Knox, artiste, dessinateur et concepteur irlandais passionné par le style moderne, et se démarquant de par ses origines écossaises. En effet, l’Art celtique influença ses créations, suscitant ainsi un mélange de styles rendant ses œuvres uniques et incontournables pour les amants de l’Art nouveau. Knox devint célèbre grâce aux projets qu’il réalisa pour l’entreprise londonienne Liberty & Co, s’affirmant ainsi comme le fleuron de la marque.





Art de la Table  (Art Nouveau)